Accédez au site du Conseil d'État et de la Juridiction Administrative
Accueil / A savoir / Jurisprudence / Nomination d'une élève surveillante de l'administration...
28 janvier 2019

Nomination d'une élève surveillante de l'administration pénitentiaire des services pénitentiaires de Nouvelle-Calédonie

17 mai 2018, Mlle R., 1800069

Mlle R., inscrite au concours pour le recrutement de surveillant de l’administration pénitentiaire des services pénitentiaires de Nouvelle-Calédonie ouvert au titre de l’année 2017, a été placée en première position de la liste complémentaire par un arrêté de la garde des sceaux du 12 juin 2017, sous réserve notamment de satisfaire aux conditions fixées par l’arrêté du 2 août 2010 relatif aux conditions d’aptitude physique particulières pour l’accès aux emplois de certains corps de fonctionnaires. La notice de renseignements sur le recrutement des surveillantes et surveillants de l’administration pénitentiaire qui a valeur indicative, exige que « l’axe des yeux de l’agent se situe au minimum à 1,50m du sol ». Il peut être considéré que les chaussures sont autorisées, car l’accomplissement des gestes professionnels doit s’apprécier dans des conditions réelles. La hauteur d’1,50 mètre doit être retenue et l’erreur d’appréciation regardée comme établie. Voir CAA de Paris n° 00PA033321 du 11 mars 2005, CJUE du 18 octobre 2017 C-409-16 et directive 76/207/CEE du Conseil du 9 février 1976 modifiée.

> Lire cette décision

Contact presse : nathalie.dryburgh@juradm.fr

  • La Lettre de la justice administrative

    Consultez tous les numéros

    lalja

Toutes les actualités

toutes les actualités